Manu Guigou
actualites résultats vidéos photos partenaires liens fan club contacts
Retour à la liste des articles

09/07/2018 - Manu Guigou termine le Rallye Aveyron Rouergue sur le podium en étant le meilleur performeur des R3

Manu Guigou termine le Rallye Aveyron Rouergue sur le podium en étant le meilleur performeur des R3 Auteur de sept meilleurs temps dans la catégorie R3, Manu Guigou a signé la majorité des scratches du Rallye Aveyron Rouergue.
Malgré une crevaison, le pilote de la Renault Clio R3T alignée par le Team Automeca Race Swiss Insurance prend les points de la deuxième place des R3.
Prochain rendez-vous à la rentrée pour le Rallye Mont-Blanc Morzine.


Un début de rallye au rythme maximal
Auteur du deuxième temps des R3 dans l’ES1, Manu Guigou se plaçait en tête à l’arrivée de l’ES2, la très longue spéciale de 34,25 kilomètres entre Campouriez et Le Nayrac.

« Nous sommes partis sur un très gros rythme », raconte Manu. « Il n’y avait pas de marge. J’étais sur le rythme maximal que l’on puisse avoir. Je repoussais mes freinages et j’ai fait des passages en courbe en dérive des quatre roues. La Clio était dans des positions qui ne sont pas toujours dans le manuel du pilotage ! »

Malgré cette attaque continue, l’écart restait faible : « L’engagement était total derrière le volant. Il faisait de plus en plus chaud au fil de la journée et le revêtement de la longue spéciale était très dégradé au second passage. Je me suis fait une très grosse chaleur à l’arrivée. La cellule de chronométrage était 50 mètres plus loin que nos notes durant les reconnaissances. J’ai freiné un peu trop tard, et la Clio est passée à moitié sur un muret et nous avons tapé un ballot de paille sèchement. C’était très chaud ! »

7’’8 d’avance après 100 kilomètres chronométrés
Après l’ES5, Manu Guigou compte déjà trois meilleurs temps et il occupe la tête de la catégorie R3. Mais la course prend une autre tournure dans l’ES6 : « Dans une courbe très rapide en sixième, je vois une pierre grosse comme deux poings en pleine trajectoire. Elle avait dû être déterrée par un concurrent parti devant nous. J’arrive à l’éviter en donnant un petit coup de volant, mais elle touche le flanc du pneu. Quelques secondes plus tard, je sens une crevaison lente. Comme il restait neuf kilomètres, je décide de m’arrêter pour changer la roue. Normalement, il ne faudrait pas plus de deux minutes pour changer une roue en spéciale. Mais nous avons un problème et il devient impossible de caler la voiture avec le cric. Il a fallu s’y reprendre à quatre fois. On perd 4’13’’ ! »

A l’attaque pour marquer les points de la 2e place
Au départ de la seconde étape, Manu Guigou occupe la 28e place du classement général et la 7e position en R3 : « Là, on repart à la guerre ! Je savais que nous ne pouvions pas effacer nos quatre minutes de retard et nous battre pour la victoire, mais il restait possible de viser la deuxième place. »

Dès la fin du premier chrono du samedi, Manu Guigou pointe au troisième rang des R3. Il cumule encore quatre meilleurs temps pour aller chercher les points de la deuxième place de la catégorie, à la 19e place du classement général.

Performance et fiabilité
Malgré une crevaison dans l’ES6, la Renault Clio R3T du Team Automeca Race Swiss Insurance a encore été la plus performance de sa catégorie : « Je tiens à remercier nos ouvreurs qui ont fait un travail remarquable. L’endurance des pneumatiques Michelin n’a pas été mise en défaut, même si nous les avons énormément sollicités. D’ailleurs, nous n’avons pas utilisé tout le quota autorisé et gérant bien les trains dont nous disposions. ETS a aussi participé à cette compétitivité. Leur présence dans le parc d’assistance pour assurer l’approvisionnement en carburant et leurs conseils est un plus. Enfin, il convient de souligner la fiabilité de la Renault Clio R3T. Nous n’avons eu aucun problème et elle procure toujours autant de plaisir de pilotage ! »

Ambiance estivale et festive
Comme chaque année, le Rallye Aveyron Rouergue a regroupé des dizaines de milliers de spectateurs : « J’aime cette épreuve. Il y a du monde partout, en bord de spéciales, mais aussi sur les liaisons. Il y a toujours du monde au ‘Rouergue’. Cette région apprécie le rallye et c’est un bonheur d’y venir chaque année. La météo est parfois très chaude, mais j’aime cette chaleur. Cette année, j’ai eu encore moins chaud que d’habitude avec les sous-vêtements de la gamme Flex de RRS et la combinaison ultralégère Evo3. Avec la chaleur qui envahit l’habitacle, il est important d’avoir une combinaison qui assure une bonne circulation de l’air. »

Parmi les autres pilotes à l’arrivée, Gérard Laurin était aussi équipé de cette combinaison RRS Evo3 extra-light.

Prochain rendez-vous du 6 au 8 septembre pour le Rallye Mont-Blanc Morzine.

 

Retour à la liste des articles

 

facebook
partenaires
 
Automeca
RRS Equipement Rallye
Tous les partenaires
 
© Manu Guigou 2011 - 2018 | Mentions légales | Réalisation de sites internet