Manu Guigou
actualites résultats vidéos photos partenaires liens fan club contacts
Retour à la liste des articles

04/09/2017 - La remontée fantastique de Manu Guigou

La remontée fantastique de Manu Guigou Pour sa rentrée en Championnat de France des Rallyes, Manu Guigou a décroché un podium dans sa catégorie. Au volant de la Renault Clio R3T alignée par le Team Automeca Race Swiss Insurance, il a une nouvelle fois marqué les esprits sur les routes du Rallye Mont-Blanc Morzine avec onze meilleurs temps sur douze possibles.

« Un rallye qui a bien débuté et qui s’est bien terminé. » Par ces mots, Manu Guigou résume le récital réalisé ce week-end autour de Morzine. Après un été sans compétition, le pilote du Team Automeca Race Swiss Insurance retrouvait les commandes de sa Renault Clio R3T dans Joux Verte, première spéciale du parcours et déjà un juge de paix…

« Je n’avais pas vraiment roulé depuis l’arrivée du Rallye d’Antibes », rappelle Manu. « Afin de retrouver mes sensations, j’ai choisi d’attaquer au maximum. C’était trop… Je me suis fait des chaleurs. C’est toujours un peu normal de se faire quelques chaleurs lorsque l’on roule vite dans une spéciale, mais j’étais vraiment hors limite avec notamment une paire de blocage de roues, moteur calé, sur au moins 80 mètres… On a fait de grandes glisses en 6 et mon rythme n’était pas régulier ! »

Le résultat est pourtant probant. Avec le onzième temps du premier chrono, la Renault Clio R3T de Manu Guigou et Christopher Guieu devance plus d’une dizaine de WRC et de R5 à quatre roues motrices. La première traction est à 18 secondes, la première R3 est à 29 secondes en seulement 20 kilomètres…

Manu Guigou décide alors d’adapter son rythme en roulant plus « doucement ». Dès l’ES2, il aligne les meilleurs temps en R3 sans prendre autant de risques. Mais, après sept scratchs consécutifs dans sa catégorie, une crevaison vient ralentir la progression de l’équipage durant la seconde étape.

« En perdant plus de deux minutes, nous sommes passés de la onzième à la dix-huitième place du classement. Il fallait revenir sur Bochatay et Dommerdich, puis viser Cédric Robert qui était 36 secondes devant. Avec un retard d’une minute et neuf secondes sur Florian Bernardi, la victoire en R3 était inaccessible en seulement quatre spéciales… »

À l’arrivée de l’ES10, Bochatay est passé, Dommerdich et Robert sont derrière après l’ES11. Et au terme de l’ultime chrono, Bernardi n’est plus qu’à 18 secondes.

« À mes yeux, cette remontée est plus importante qu’une victoire. Je suis heureux de voir que je suis capable de monter le rythme quand je le souhaite. J’aborde chaque épreuve avec autant de professionnalisme que possible. J’ai réussi à m’engager pour élever mon niveau de pilotage et je sais que cette performance a également aidé les autres clients du Team Automeca Race Swiss Insurance. »

 

Retour à la liste des articles

 

facebook
partenaires
 
Automeca
RRS Equipement Rallye
Tous les partenaires
 
© Manu Guigou 2011 - 2018 | Mentions légales | Réalisation de sites internet